Paris en first class

Un jour comme un autre, dans ma maisonnette, alors que je m’adonne à mon activité préférée le ménage, la vaisselle, la lessive, la planification de notre menu hebdomadaire, le reprisage de chaussettes, le clic sur un lien trouvé sur Twitter, qui me donne envie de cliquer sur un autre lien, puis un autre, au point de ne plus savoir de quelle info je suis partie à la base, bref, mon téléphone sonne.

  • MonHom : mon amour, je t’emmène à Paris pour 2 jours
  • Moi : oh, mon amour, j’ai tellement de chance de t’avoir, tu es romantique, tu me surprends encore après tant d’années, tu…
  • MonHom : oui, c’est ça, donc on part dans 2 jours, tu peux nous trouver un hôtel chouette et pas cher ?
  • Moi : euh. Oui. Un hôtel pas cher. A Paris. En plein mois de juillet. Pour dans 2 jours. Challenge accepted !
  • MonHom : et on va en 1ère classe dans le Thalys, hein.
  • Moi : oh, mon amour, j’ai tellement de chance de t’avoir, tu es roman…
  • MonHom : non mais avec tous les trajets que je fais pour le boulot, je cumule des miles sur ma Thalys Card et donc on ne paiera pas ton billet. C’est génial !
  • Moi : …tique. Dis-moi, quand même, la 1ère classe, on va arrêter de se la péter. La 2ème m’ira très bien.
  • MonHom : y aura le wifi gratuit en 1ère.
  • Moi : mmmm.
  • MonHom : et y aura un petit dej’.
  • Moi : donc ouais, 1ère. On va quand même pas se mélanger à la populasse de la 2ème hein !

Petit déjeuner du ThalysIl avait raison MonHom, le petit dej’ des businessmen dans le Thalys, il claque.

Le temps de se connecter au wifi du train (inscription, validation, toussa), répondre à 2 ou 3 mails, manger en amoureux notre fromage et notre jambon, pif paf pouf, on était à Paris !

Sur les 2 jours, MonHom en passe 1 en réunion au bureau parisien donc je dois m’occuper. En bonne femme qui se respecte, je décide que j’irai au Printemps et aux Galeries Lafayette. Et en bonne femme que je suis, je pla-ni-fie.

Donc direction le site web de la RATP qui s’avère être une catastrophe pour faire une simple recherche d’itinéraire. Un temps de validation incroyablement long et des noms de stations « inconnus » s’ils ne sont pas orthographiés à l’empattement près (et n’attendez pas que le site vous fasse des propositions de noms approchants, vous risqueriez d’attendre longtemps). Je me rends alors compte que je suis #So2005 à faire une recherche préalable sur le web, un peu comme imprimer un itinéraire Mappy avant de prendre le volant.

Me voilà donc à fouiller l’Android Market. Découragée par les commentaires lus par-ci par-là par-delà, je renonce à télécharger l’application officielle de la RATP tant lite que premium.

Après un benchmarking poussé (oui, j’étais en congé, je trouve toujours le temps pour les actions inutiles quand je suis en congé. Oui, bon, toute l’année en fait), je jette mon dévolu sur Metroide lite. Je compte uniquement me déplacer en métro donc ça me convient parfaitement. Une fois téléchargée, plus besoin de connection data. Parfait quand on n’a pas les moyens d’enclencher le roaming ! Elle a rempli son rôle pour mon utilisation.

En vrac à Paris :

  1. J’ai bien entendu relevé le challenge de l’hôtel chouette et pas (trop) cher en last minute. Je vous le conseille, en deal internet si vous pouvez : Best western Star Champs Élysées
  2. Olivier de Benoist est très drôle et surprenant dans la 1ère partie de son spectacle, assez irrégulier ensuite mais on se muscle les abdos et on découvre la charmante petite salle de l’Européen et sa vendeuse de billets très sympathique !
  3. L’expo « Brassens ou la liberté » est à voir d’urgence à la Cité de la Musique. D’abord parce que même quand on pense tout savoir de Brassens, on en apprend encore, ensuite parce que la mise en scène/en espace est incroyablement belle et inédite et finalement parce que ça se termine déjà le 21 août.

Pour le retour, on a voyagé en 2ème classe, MonHom m’ayant assuré que le repas du soir n’en valait pas la dépense. A peine assis dans le train, une voix annonce que « en raison de problèmes techniques, internet ne sera pas disponible durant ce voyage ». Ça leur fera les pieds, à ces bourgeois de la first class.

 

Crédits photo : moi-même
Rendez-vous sur Hellocoton !

2 Commentaires

  • Den²
    5 août 2011 - 12 h 20 min | Permalien

    Et les toilettes du Thalys en première classe, ça vaut le coup? Pas de photo hein, juste un avis… (paraît qu’il détecte le lourd fardeau et tire la chasse automatiquement…)

  • 5 août 2011 - 18 h 49 min | Permalien

    Arf, faudra demander à l’homme de vérifier la prochaine fois. Mais lui c’est pas un vrai première classe, peut-être que les toilettes détectent ça aussi !

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>