Il y a 10 jours, Choupet recevait sa première invitation à une fête d’anniversaire. Comme toute première fois avec Choupet, ça m’a d’abord remplie d’émotions. Deuxième effet Kisscool, je me rends compte que le temps passe, que dis-je, que le temps file. Bref, il grandit, je vieillis et je tweete :

Une fois le choc passé, mes rides, mes vieux os et moi-même avons commencé à rechercher de l’info sur le déroulement de la fiesta. Parce que la maman de Margot a fait les choses bien : rdv chez “The Little Gym” à 14h précises !

A posteriori, je dirais que leur site web décrit assez bien les activités, sans être très précis. A priori, je me suis dis que le gars qui avait décidé du contenu du site ne devait pas lui-même avoir d’enfant pour rester si vague ! Même remarque sur le déroulement de leurs stages de vacances : à part via un contact téléphonique direct (Quoi ? Une vraie conversation avec des gens ? … Y a un tuto sur le web pour ça ?), vous pouvez vous brosser pour de l’info. La digital mum que je suis fronce les sourcils. J’aime pas, ça creuse mes rides.

Donc pour tous les hypocondriaques de la parentalité, voici comment ça se déroule :

14h : arrivée des enfants, les ponctuels et les retardataires. On dit bonjour, on pose les cadeaux sur la table, on retire chaussettes et chaussures.

14h15 : les animateurs se présentent aux enfants, chacun reçoit une nominette à coller sur son t-shirt et c’est parti pour 3/4 heures d’activités dans la salle de sport. Les parents qui souhaitent rester (oui, genre nous) regardent leur progéniture à travers une vitre. Ils commencent en chantant, puis ils passent à la danse, ils courent, tournent… Et on se rend compte que ça leur permet de différencier les plus dégourdis des plus hésitants pour en faire ensuite 2 groupes. C’est malin et rassurant : chacun son rythme. En musique, les enfants font des parcours sur des plints, des poutres, des trampolines, des tapis : l’éclate ! On termine avec des jeux de balles, des chansons et des bulles de savon. Les animateurs prennent une photo de groupe avant de faire revenir les enfants dans la pièce où une table de fête a été dressée. La photo est instantanément imprimée, encadrée, et offerte à l’enfant dont c’est l’anniversaire.

15h : la reine de la fête ouvre ses cadeaux et tout le monde passe à table. La maman avait apporté gâteau et boissons, les couverts étaient fournis par The Little Gym. C’est aussi eux qui se chargent de faire la vaisselle !

15h30 : réouverture de la salle de gym, parents autorisés ! Tout le monde va jouer, les animateurs mettent les parents à contribution pour les jeux et les chansons. C’est double plaisir pour les enfants. Pour les parents aussi, en fait : le projet tout foireux du bureau qui vous bouffe de l’intérieur ? Envolé ! A ce moment-là, l’univers se limite aux 80 mètres carrés qui vous entourent.

16h : c’est finiiiiiiiiiiii. On remet les chaussettes, les chaussures, on dit au revoir et merci. Parce qu’on est bien élevés.

J’ai eu la délicatesse de ne pas demander le prix de l’organisation à la maman de Margot (vous voyez, je connais les conventions sociales) mais si ça reste correct, je trouve que c’est une excellente façon de fêter un anniversaire pour un enfant de 3 ans. Seul petit bémol : l’enfant fêté n’est pas assez mis en avant. Oui, il reçoit les cadeaux, il souffle les bougies du gâteau et on s’assied tous par terre en rond pour lui chanter “bon anniversaire” avant de se quitter mais il manque un petit quelque chose pour que l’enfant se sente vraiment spécial ce jour-là. Amis de The Little gym, si vous passez par ici : à méditer !

Petit conseil aux parents : n’oubliez pas votre appareil photo, il y a des tas de mines hilares à capturer. Vous risqueriez de vous en vouloir même plusieurs heures plus tard, en tapant un billet pour votre blog… 🙂

Crédits photo : moi-même